Pourquoi je quitte l’association Kawa-Soft

Bon, ce blog a été abandonné pendant plusieurs années, pour diverses raisons, la première étant ma motivation pour continuer à écrire dedans.

Cependant, j’ai fait le choix de renouveler chaque année le nom de domaine associé à ce blog. D’une part pour laisser mes vieux écrits en ligne, en particulier le dernier avant celui-ci : si aujourd’hui j’y trouve quelques légères retouches à faire pour le faire correspondre à mes points de vue actuels, cela reste important pour moi d’avoir pu exprimer pas mal de choses avec cet article. Et d’autre part, car l’espace FTP associé à ce nom de domaine me permet de stocker certaines choses en ligne (créations personnelles, quelques images de memes, quelques geekeries…), sur un espace qui m’appartient.

 

Cependant, voila que je réécris sur ce blog, afin d’éclaircir les raisons de ma démission de l’association Kawa-Soft.

Je ne voyais pas l’intérêt de faire un long message dessus, mais le président de l’association, Mereck, m’y invite néanmoins, je me suis dit qu’il pourrait être utile de mettre les choses au clair, afin que ça soit fait.

 

 

Je vais commencer par la goutte qui a fait déborder le vase en ce qui me concerne :

L’article que vient d’écrire Mereck ; je fais ici délibérément le choix de ne pas contre-argumenter sur ses propos : à une époque, j’étais capable de faire de long pugilats « que je te reprends point par point et que tu me reprends toi aussi point par point ». Plus maintenant, en tout cas, rarement. Ça me bouffe trop de temps, d’énergie, et rien de positif n’en ressort. Je choisis donc désormais de me placer en dehors de ces pugilats (pour ne pas dire « au-dessus »). Quoique, j’écris déjà cet article, même si c’est sur demande de Mereck, enfin bon…

 

Ensuite, certains propos (les propos en eux-mêmes, mais également les manières d’être qu’ils sous-tendent ou laissent entrevoir) tenus lors des réunions sur le TeamSpeak de l’association Kawa-Soft (une fois toutes les deux semaines, donc) commençaient à me peser sur les nerfs.

(Je ne mets pas tous les participants aux réunions dans le même sac, certains paraissaient tout à fait sympathiques et aimables à première vue, mais d’autres ont juste eu raison de ma patience.)

 

Par exemple, le côté prétentieux, méprisant et condescendant que laisse transparaître certains termes (certes – trop – largement employés sur Internet ; mais ce n’est pas parce que les autres sautent par la fenêtre ou marchent le bras levé qu’il faut faire de même), tels que « kikoolol », « weeaboo », etc.

Je peux également relever deux autres travers récurrents d’Internet que j’ai pu contempler au cours des réunions : le cynisme et l’agressivité.

Je vais le dire de manière aussi claire que possible pour ceux qui font ces deux confusions :

  • Le cynisme, ce n’est pas la maturité !
  • L’agressivité, ce n’est pas la virilité !

 

Et de manière plus générale, j’ai senti au cours de ces réunions que nous avons des visions du monde/des choses très éloignées, et donc, je ne me reconnais pas/plus dans les autres membres, ni dans l’association, et c’est pourquoi j’ai choisi d’en démissionner.

On va sans doute me répondre que ce sont là des questions de personne, et que l’article écrit par Mereck n’impliquait que lui, sans le reste de l’association, mais franchement, je pense qu’il est facilement compréhensible que je ne souhaite pas collaborer avec des personnes que je n’apprécie pas pour la plupart d’entre elles.

Voila.

P.S. : je suis ouvert aux réactions ou aux commentaires sereins, mais les commentaires insultants ou clairement irrespectueux ne seront normalement pas validés. Me concernant, je me suis efforcé d’éviter autant que possible de verser dans l’insulte dans cet article.

Tags: , , , , , , , ,

Leave a Reply