Posts Tagged ‘visual novels’

Tuto : Jouer aux visual novels confortablement devant sa télé

samedi, septembre 13th, 2014

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, j’ai choisi de rédiger ce tuto pour partager la solution que j’ai trouvée pour pouvoir jouer aux visual novels devant l’écran de sa télévision au lieu de l’écran de son ordinateur.

Pourquoi ce tuto ?

Avant de commencer, j’explique les raisons pour lesquelles je trouve qu’il est plus agréable de jouer devant un écran de grande taille comme celui d’une télévision, à l’heure où les portages des VN se font plutôt pour les écrans de petite taille des smartphones et tablettes, typiquement sous Android et iOS.

Tout d’abord, je trouve que c’est plus confortable de regarder les images, d’écouter la musique et de lire le texte sur un écran de grande taille, en étant installé dans un canapé à une bonne distance de l’écran, que d’être fixé devant un écran de taille moyenne (un écran de PC fixe ou de PC portable) devant une chaise d’ordinateur. Sans oublier que pour ceux qui font un travail de bureau, l’ordinateur est symbole de travail, tandis que la télé est plus un symbole de détente. Pour ce qui est des écrans de petite taille des tablettes, j’ai déjà essayé, mais je trouve que mis à part le côté « mobile », ce n’est pas très agréable, en raison de l’absence ou du nombre généralement restreint de boutons d’une part, et d’autre part en raison de la perte de détails des décors sur un petit écran. Quand aux écrans minuscules des smartphones… je crois que je vais m’abstenir…

Par ailleurs, la majorité des VN réalisés récemment bénéficient de décors en haute définition : il est de plus en plus rare d’avoir des productions récentes en deçà d’une définition de 1280 pixels de largeur par 720 pixels de hauteur (du 720p), et certaines d’entre elles atteignent même les 1920 pixels de largeur par 1080 pixels de hauteur (du 1080p). Évolution que nous apprécierons mieux devant un écran de grande taille.

Je vais donc débuter ce tuto : je mettrai des captures d’écran, étape par étape, et j’essaierai de rester clair dans les termes que j’emploie, pour ne pas embrouiller les débutants.

Ah, étant donné que l’immense majorité des VN sont prévus pour Windows (certes il existe parfois des versions Mac et Linux, et Wine pour faire plus ou moins bien fonctionner des programmes Windows sous Linux), que la majorité des solutions employées sont également prévues pour Windows, et que de toute façon les joueurs de VN comme les joueurs de jeux vidéo « classiques » jouent à 99% sous Windows, ben… ce tuto sera pour Windows.

(suite…)

Pourquoi je quitte l’association Kawa-Soft

lundi, mai 12th, 2014

Bon, ce blog a été abandonné pendant plusieurs années, pour diverses raisons, la première étant ma motivation pour continuer à écrire dedans.

Cependant, j’ai fait le choix de renouveler chaque année le nom de domaine associé à ce blog. D’une part pour laisser mes vieux écrits en ligne, en particulier le dernier avant celui-ci : si aujourd’hui j’y trouve quelques légères retouches à faire pour le faire correspondre à mes points de vue actuels, cela reste important pour moi d’avoir pu exprimer pas mal de choses avec cet article. Et d’autre part, car l’espace FTP associé à ce nom de domaine me permet de stocker certaines choses en ligne (créations personnelles, quelques images de memes, quelques geekeries…), sur un espace qui m’appartient.

 

Cependant, voila que je réécris sur ce blog, afin d’éclaircir les raisons de ma démission de l’association Kawa-Soft.

Je ne voyais pas l’intérêt de faire un long message dessus, mais le président de l’association, Mereck, m’y invite néanmoins, je me suis dit qu’il pourrait être utile de mettre les choses au clair, afin que ça soit fait.

 

(suite…)

Critique du visual novel saya no uta

jeudi, juillet 29th, 2010

Revoilà que je me mets à écrire sur ce blog que j’avais plus ou moins laissé tomber, à cause d’un manque de temps et d’autres raisons… je pensais parler de mes autres passions en dehors des VN, mais finalement je pense que je n’aurais sans doute pas le temps nécessaire. Je n’en ai pas l’air sous ce pseudo, mais en additionnant les divers pseudos que j’utilise sur le net, je suis en fait assez occupé, à gérer tel ou tel forum en tant que modo ou qu’admin, à faire un peu de scantrad, à contribuer à ceci ou cela, sans compter mes activités IRL et les aléas de cet IRL…

Le petit passage « 3615 ma vie » est terminé, je vais maintenant parler de saya no uta, un visual novel que je viens de lire d’une traite hier soir. Avant de commencer à en parler , je dois vous mettre en garde sur son contenu.

Dans la plupart des cas, je considère, même si je sais que c’est un point de vue personnel, que la grande majorité des œuvres ou des productions interdites aux moins de 18 ans (que ça soit des jeux vidéo, des films gores ou même la plupart des films porno) ne sont pas choquantes pour une personne à partir de 16 ans, et d’ailleurs je pense que l’on pourrait abaisser l’âge nécessaire pour ces dites œuvres et productions à 16 ans.

Cependant, je pense que saya no uta fait partie de ces rares œuvres qui justifient pleinement leur interdiction aux moins de 18 ans, de part leur contenu réellement choquant, même pour des adultes.

(suite…)

Rajout de la langue de molière à Katawa Shoujo

vendredi, juin 25th, 2010

Bien que cela soit peut-être inutile de le poster ici, comme cela a été annoncé il y a environ une heure sur le blog de l’équipe de katawa shoujo, la traduction française, réalisé par l’équipe kawa soft a été rajouté à la démo.

(suite…)

Narcissu – Un visual novel de qualité, traduit en français et gratuit !

dimanche, avril 11th, 2010

Après le précédent article, qui parlait des visual novels de manière générale, je vais maintenant parler de Narcissu, l’un des plus beaux visual novel que j’ai jamais lu (même si je n’ai pas joué à un nombre faramineux de VN non plus, pour l’instant…).

Je peux coller des compliments à cette œuvre sans m’arrêter : magnifique, bouleversante, émouvante, profonde, intelligente…

Il est difficile de parler de l’histoire sans trop en dévoiler, alors je vais faire court :

(suite…)